Frequently Asked Questions - Quebec Class Action

Contact info for Law Firm:

Woods LLP

2000 McGill College Avenue

Suite 1700

Montreal, Quebec H3A 3H3

Mtre. Sébastien Richemont: srichemont@woods.qc.ca; 514-982-5627

Mtre. Eric Bédard:

ebedard@woods.qc.ca; 514-982-1736

Documents posted to Facebook by Martin Robichaud as per court instructions:

Notice to Members EN (19-01-07) - Summary

Notice to Members EN (19-01-07) - Detailed

Judgement Authorizing Registration of Class Action (translation) - (18-03-20)

Avis aux membres FR (19-0107) - Abrégé

Avis aux membres FR (19-01-07) - Détaillé

Jugement d'autorisation recours collectif (18-03-20)  

Version française un peu plus bas

What is this Class Action Lawsuit I keep hearing about?

On March 20th, 2018, the Superior Court of Quebec released a decision by Hon. Anne Jacob certifying a class action to proceed against Intrawest ULC. The Class Action in reduction of price paid to Intrawest ULC, compensatory damages and punitive damages was authorized by the court in relation to alleged illicit sales practice in relation to becoming a Club Intrawest member and to fees that were allegedly not disclosed at the time of purchase.

What does it mean for a class to be certified?

It means that Martin Robichaud will be allowed to proceed in his suit against Intrawest as a representative of a larger class of individuals. Should he be successful, it means that the remedy obtained by him will also be available to similarly eligible class members.

What are the fact underpinning Martin Robichaud case?

Mr Robichaud’s case is in relation to the purchase of 160 points for a total price of Cdn$30,560 in 2009. At the time, Mr Robichaud (like so many of us) believed, according to the explanations offered at the time of sale, that should he wish to re-sell at a later time, he would essentially recoup his investment. There was also the purchase of 300 additional points on the secondary market also in 2009.

In 2014, five years after the initial purchase, he asked about the repurchase program. He was also informed at that time about the need to sell his points to another member with a minimal price per point failing which there would be no Extraordinary Escape (EE) privileges attached to the points sold.

The circumstances under which Mr Robichaud attempted to sell his points or have them repurchased led him to believe the 160 points he originally purchased had been severally devalued because of undisclosed facts at the time of purchase and subsequent decisions and actions by Intrawest ULC.

 

What are the issues raised in this class action?

Mr Robichaud is asking the court to answer many important questions, including:

  • Has Intrawest used prohibited sales practices? Should this be the case, should Intrawest be reimbursing members or should members be entitled to a reduction in the price paid?

  • Should members be entitled to punitive damages because of their alleged breach of the Consumer Protection Act (Québec)?

  • Should members be dispensed from paying annual fees because they do not own the properties?

What is the remedy sought by this class action?

Mr Robichaud believes the points have been devalued by approx 75% because several keys facts were not disclosed to him in accordance with the Consumer Protection Act of Quebec. He also believes he should not have paid the annual fees. He therefore asks the court:

  • a 75% refund of the price paid in relation to the original purchase of 160 points from Intrawest ULC;

  • 100% of the annual fees paid to date for all points;

  • Punitive damages ($5,000).

Who is eligible to participate in this class action? 

  • You have purchased your points directly from the Intrawest developer in Quebec without ever reselling them; or

  • You have purchased your points directly from the Intrawest developer in Quebec and resold them after December 31, 2007.

If you resold your points before January 1, 2007, you are excluded from the class action (which does not mean that you may not have individual rights to exercise). 

If you bought your points from the Intrawest developer in Quebec and resold these points in 2007, your inclusion or inclusion in the group will be determined at a later date.

If you sold your points in 2007 or if your eligibility is confirmed under the above, you should both register with Woods.

I want to register with Woods Law Firm. How can I do this?

Send an email to classactions@woods.qc.ca by including "Intrawest" in the title of your message.

I am eligible. Do I have to register with Woods to collect the damages that would be awarded by the court, if any, and if so, before which date do I have to register?

Eligible members are automatically included in the class action, nothing on your part is required. A subsequent official communication will be sent to you describing the process for damages, if granted. If you believe you are part of the class action and have not received any notice from Intrawest by mid-February 2019, contact Woods as described.

I am eligible for the class action and wish to exclude myself from the class action. How can I do so?

You must exclude yourself by February 28, 2019 by sending registered mail as described in the notices to members.

If I am eligible and do not exclude myself from the class action before the deadline, will I be bound by the judgment to intervene? 

Yes.

Do I have to continue paying my resort fees during the class action? 

The class action does not change your obligations as long as there is no final judgment on the issue.

What is the relationship between Club Intrawest Owners Group (CIOG) and the Woods Law Firm?

There is no official relationship. CIOG is receptive to disseminate the information provided by Martin and by Woods.

What is the relationship between Emwest Owners Association (EOA) and the Woods Law Firm?

There is no official relationship. EOA is receptive to disseminate the information provided by Martin and by Woods. EOA is also receptive, on a request-by-request basis, to support the efforts of Woods and of Martin whenever their interests coincides with EOA and EOA members.

VERSION FRANÇAISE

Quels sont les enjeux de ce recours collectif?

Le 20 mars 2018, la Cour supérieure du Québec a rendu public une décision de l'hon. Anne Jacob certifiant qu'un recours collectif est intenté contre Intrawest ULC. Le recours collectif en réduction du prix payé à Intrawest ULC, à savoir des dommages-intérêts compensatoires et punitifs, a été autorisé par le tribunal en rapport avec une pratique de vente illicite présumée liée à l'adhésion à un club Intrawest et des frais qui n'auraient pas été révélés au moment de l'achat .

Qu'est-ce que cela signifie pour recours collectif d'être certifié?

Cela signifie que Martin Robichaud sera autorisé à poursuivre sa poursuite contre Intrawest en tant que représentant d’une classe d’individus plus large. S'il réussit, cela signifie que le remède obtenu par lui sera également disponible pour les membres du groupe éligibles de manière similaire.

Quels sont les faits de la cause de M. Robichaud?

Le cas de M. Robichaud concerne l'achat de 160 points pour un prix total de 30 560 dollars canadiens en 2009. À l'époque, M. Robichaud (comme beaucoup d'entre nous) croyait, selon les explications fournies offert au moment de la vente, que s’il souhaitait revendre plus tard, il récupérerait essentiellement son investissement. En 2009, 300 points supplémentaires ont également été achetés sur le marché secondaire.

En 2014, cinq ans après l'achat initial, il a posé des questions sur le programme de rachat. Il était également informé à ce moment-là de la nécessité de vendre ses points à un autre membre avec un prix minimal par point, faute de quoi aucun privilège d'évasion extraordinaire (EE) ne serait attaché aux points vendus.

Les circonstances dans lesquelles M. Robichaud a tenté de vendre ses points ou de les faire racheter l'ont amené à penser que les 160 points qu'il avait achetés à l'origine avaient été gravement dévalorisés en raison de faits inconnus au moment de l'achat et des décisions et actions ultérieures d'Intrawest ULC.

Quelles sont les questions soulevées dans ce recours collectif?

M. Robichaud demande au tribunal de répondre à de nombreuses questions importantes, notamment:

  • Intrawest a-t-il eu recours à des pratiques de vente interdites? Si tel était le cas, Intrawest devrait-il rembourser ses membres ou devrait-il avoir droit à une réduction du prix payé?

  • Les membres devraient-ils avoir droit à des dommages punitifs en raison de leur prétendue violation de la Loi sur la protection du consommateur (Québec)?

  • Les membres devraient-ils être dispensés de payer les frais annuels parce qu'ils ne sont pas propriétaires des propriétés?

Quel est la décision recherchée par ce recours collectif?

M. Robichaud estime que les points ont été dévalués d’environ 75% car plusieurs faits importants ne lui ont pas été communiqués conformément à la Loi sur la protection du consommateur du Québec. Il estime également qu'il n'aurait pas dû payer les frais annuels. Il demande donc à la cour:

  • un remboursement de 75% du prix payé par rapport à l'achat initial de 160 points d'Intrawest ULC;

  • 100% des frais annuels payés à ce jour pour tous les points;

  • Dommages-intérêts punitifs (5 000 $).

Qui peut participer à ce recours collectif?

  • Vous avez acheté vos points directement auprès du développeur Intrawest au Québec sans jamais les revendre; ou

  • Vous avez acheté vos points directement auprès du développeur d’Intrawest au Québec et les avez revendus après le 31 décembre 2007.

Si vous avez revendu vos points avant le 1er janvier 2007, vous êtes exclu du recours collectif (ce qui ne signifie pas que vous ne pouvez pas avoir de droits individuels à exercer).

Si vous avez acheté vos points auprès du développeur Intrawest au Québec et que vous les avez revendus en 2007, votre inclusion ou votre inclusion dans le groupe sera déterminée à une date ultérieure.

Si vous avez vendu vos points en 2007 ou si votre éligibilité est confirmée conformément à ce qui précède, vous devez tous les deux vous inscrire auprès de Woods.

Je veux m’enregistrer auprès de la firme Woods. Comment puis-je faire?

Envoyez un courriel à classactions@woods.qc.ca en incluant "Intrawest" dans le titre de votre message.

 

Je suis éligible. Dois-je m'inscrire auprès de Woods pour percevoir les dommages qui seraient accordés par le tribunal, le cas échéant, et si oui, avant quelle date dois-je m'inscrire?

Les membres éligibles sont automatiquement inclus dans le recours collectif, rien de votre part n'est requis. Une communication officielle ultérieure vous sera envoyée décrivant le processus d'indemnisation, le cas échéant. Si vous pensez faire partie du recours collectif et que vous n'avez reçu aucun avis d'Intrawest à la mi-février 2019, contactez Woods comme indiqué.

 

Je suis admissible au recours collectif et souhaite m'exclure du recours collectif. Comment puis-je le faire?

Vous devez vous exclure d'ici le 28 février 2019 en envoyant un courrier recommandé comme décrit dans les avis aux membres.

 

Si je suis admissible et que je ne m'exclus pas du recours collectif avant la date limite, serai-je tenu (e) par le jugement final?

Oui.

 

Dois-je continuer à payer mes frais de villégiature pendant le recours collectif?

Le recours collectif ne change pas vos obligations tant qu’il n’y a pas de jugement définitif sur la question.

Quelle est la relation entre le Club Intrawest Owners Group (CIOG) et le cabinet d’avocats Woods?

Il n'y a pas de relation officielle. Le CIOG est disposé à diffuser les informations fournies par Martin et Woods.

 

Quelle est la relation entre l’Association des propriétaires Emwest (APE) et le cabinet d’avocats Woods?

Il n'y a pas de relation officielle. L’APE est disposée à diffuser les informations fournies par Martin et Woods. L’APE est également disposée, sur demande, à soutenir les efforts de Woods et de Martin chaque fois que leurs intérêts coïncident avec ceux de l’Association et de ses membres.